Aujourd'hui, et une fois n'est pas coutume, nous laissons derrière nous les it-dogs, les beaux temples et autres coré-anneries et nous entamons un petit cycle de posts sur le thème "Mais comment en est-on arrivés là?"

Avant notre départ, la plupart des personnes à qui on annonçait notre destination nous répondait avec un petit sourire "pas en Corée du Nord j'espère?", et nous répondions avec le même sourire « bah pourquoi pas ? »... un petit sourire un peu déplacé...

Quelques personnes avouaient également confondre les deux Corées, dont la conseillère d'une banque prestigieuse et supposément internationale dont je tairais le nom qui me soutenait mordicus qu'il y avait un embargo sur la Corée du sud... :/

Mais j'ai moi-même dû reconnaitre que, si je pouvais différencier la Corée du Nord de la Corée du Sud, mes connaissances sur la situation étaient assez lacunaires! Mais vue de chez nous, c’est bien lointain et bien mystérieux !

Aujourd’hui donc, nous vous proposons d’essayer de comprendre un peu mieux la situation des deux Corées à travers quelques flash-backs et la visite de la fameuse DMZ !

Flash-Back n° 1 : l’occupation japonaise 1905-1945

Comme souvent en histoire, on ne peut comprendre le présent sans se tourner vers le passé, et on ne peut comprendre le passé sans remonter vers le passé plus lointain !

Pour faire bref et sans remonter jusqu’au Moyen-Age (je suis sympa je vous épargne un peu quand même!), il est important de se rappeler que la Corée a été sous occupation japonaise pendant 40 ans, à partir de 1905 !

corée japonMoyenne

Pourquoi c’est important ? Parce que pendant la 2ème guerre mondiale, la Corée était toujours sous occupation japonaise… et un certain Kim Il Sung faisait déjà partie de la résistance communiste...

Flash-Back n°2 : la fin de la 2ème Guerre Mondiale

Le sort de la Corée s’est en fait dessiné dès février 1945 lors de la conférence de Yalta : il est alors décidé que l’URSS entrera en guerre contre le Japon peu après la reddition de l’Allemagne. Staline et Roosevelt se mettent d’accord pour libérer la péninsule de l’armée japonaise, l’URSS au nord et les US au sud. Ils fixent d’ores et déjà le 38ème parallèle comme limite à leurs troupes.

Août 1945 : capitulation du Japon.  Comme prévu, les troupes soviétiques et américaines s’arrêtent au 38ème parallèle. Cette démarcation n’a pas été choisie au hasard : elle coupe la péninsule en son milieu, plaçant Séoul côté américain mais laissant la plupart des ressources énergétiques aux soviétiques !

carte-coree

1946 - 1948: Les deux armées d’occupation mettent petit à petit en place des gouvernements dans leur moitié respective.

Kim Il Sung, alors capitaine d’une unité internationale de l’Armée Rouge, est le candidat tout trouvé de Moscou !  

Kim_Il_Sung_Portrait-2

Les américains, pressés de rentrer chez eux, conservent les infrastructures, les fonctionnaires japonais et la police japonaise. Inévitablement, ils font face à de nombreux comités de résistance communiste, ce qui alimente les tensions entre nord et sud.

1948 : Les deux moitiés organisent des élections et proclament chacune la naissance d'un état.

La République de Corée au sud et la République Populaire Démocratique de Corée au Nord. La péninsule est alors irrémédiablement fracturée.

Et voilà comment tout a débuté et nous a mené LA:

01618b9d20c16abad810b9aec33dcde4dda7798544 

Mais encore avant ce face à face inextricable des frères ennemis qui dure depuis 61 ans, il y a eu la guerre de Corée! Et je vous la raconterai dans la partie 2!

J'espère que ce rapide rappel historique ne vous a pas ennuyé!
Quoi qu'il en soit, que vous soyez à la plage ou au bureau, on pense bien fort à vous!